Les Offices et les Officiers de la Loge - Daniel Béresniak

Parution : 01/09/2008
Editeur : Detrad aVs
ISBN : 978-2-916094-06-9
EAN13 : 9782916094069
Format : 13 cm x 21 cm
Nb pages : 112
La Loge désigne une communauté de Francs-maçons et aussi le Temple au sein duquel cette communauté opère. Des fonctions sont réparties de manière à nourrir la vie de la communauté : il faut initier, instruire, animer.
Il faut administrer, instituer une mémoire et prévoir. Il faut veiller au bien être matériel des Frères et des Soeurs, secourir.
Les membres de la communauté sont appelés à assumer ces fonctions. Ils le font pour le bien de tous et aussi pour eux-mêmes. En effet, assumer une fonction, c’est jouer un rôle grâce auquel on s’éprouve et on se découvre. Tous les rôles sont complémentaires et, dans une Loge qui fonctionne bien, une hiérarchie n’a pas lieu d’être. Le collège des Officiers, élargi à la chambre du Milieu, gère la Loge. Les Maîtres sont attentifs aux demandes des Compagnons et des Apprentis. Le plaisir de se retrouver et de se ressourcer dans la Loge garantit son rayonnement.

TABLE DES MATIÈRES
Avant-propos
Chapitre I
La Vie communautaire en Loge
Chapitre II
La Distribution des offices selon les différents rites
Chapitre III
La Règle des trois, cinq, sept
Chapitre IV
La Nomination et la qualification des Officiers
Chapitre V
La Disposition des Officiers dans la Loge
Chapitre VI
Le Vénérable
Chapitre VII
Les Surveillants
Chapitre VIII
L’Orateur
Chapitre IX
Le Secrétaire
Chapitre X
L’Expert
Chapitre XI
Le Maître des Cérémonies
Chapitre XII
Le Trésorier
Chapitre XIII
L’Hospitalier
Chapitre XIV
Le Couvreur
Chapitre XV
Les autres Officiers et les Officiers adjoints
Chapitre XVI
Le Maître des Banquets
Chapitre XVII
Le Bibliothécaire
Chapitre XVIII
L’Harmoniste
Chapitre XIX
Les Séphiroth et la place des Officiers dans la Loge
Chapitre XX
Du symbolisme des fonctions et du bon usage des symboles

Biographie
Parmi ses livres sur les idées et les comportements, Daniel Béresniak en a écrit une quinzaine sur la Franc-maçonnerie. Cette institution répond à une demande de sociabilité à examiner parce qu’elle hérite d’une méthode qui pourrait profiter à tous et à chacun.
Daniel Béresniak fut Franc-maçon durant plus de cinquante ans.