L'Art Royal et le Petit Prince - Francine Caruel & Jean Moreau

Parution : 01/12/2010
Editeur : Detrad aVs
ISBN : 978-2-916094-27-4
EAN13 : 9782916094274
Format : 16 cm x 24 cm
Nb pages : 208
Franc-maçonnerie et handicap
Des Maçons peuvent devenir handicapés. Des profanes handicapés souhaitent entrer dans des Loges. D’aucuns y parviennent. Il n’en a pas toujours été ainsi, comme le montre l’ostracisme de la lettre « B » qui interdisait aux boiteux, aux bigles, aux bègues, etc. l’accès à la Franc-maçonnerie.
Par ailleurs, le cheminement du Maçon, comme celui de la personne handicapée, ont des similitudes : séparation, épreuves, possible intégration leur sont communes. Tous espèrent accéder à la Lumière.
Ce livre, sans tabous, y compris pour la sexualité, explique que le handicap est au coeur de la condition humaine, rappelle sa place dans les mythologies, évoque son histoire et pose le problème de l’initiation des personnes en situation de handicap, ainsi que ses limites. Des Soeurs et Frères concernés, handicapés ou non, témoignent dans les domaines : familial (y compris affectif et amoureux), professionnel, religieux, maçonnique.
Des Maçonnes et Maçons en responsabilité (Grands Maîtres, Souverains Grands Commandeurs…) donnent leur point de vue.
Enfin, à titre individuel ou au niveau des obédiences, nombre de Maçons sont intervenus dans la Cité pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.
La Franc-maçonnerie, conformément à sa tradition humaniste et progressive de promouvoir des solutions audacieuses qui améliorent les sociétés, a, dans ce domaine un rôle essentiel à jouer.

Sommaire

La mythologie, histoire – législation
Les aveugles et les borgnes
Les boiteux
Les bossus
Les bègues
Les sourds
Les nains
La folie
Marqueur social, signe, symbole
Le handicap au coeur de la condition humaine
Définition du handicap
Histoire
Nazisme et handicap
Législation
La Franc-maçonnerie à l’épreuve du handicap
L’ostracisme de la lettre « B »
Des femmes et des hommes libres et de bonnes moeurs
La Franc-maçonnerie face aux problèmes du handicap
Une fraternelle au service de tous les jeunes en situation de handicap ou non
L’Art Royal : folie de l’humanisme ?
Génie, utopie et handicap
Témoignages
Des soeurs et des frères en responsabilité se font l’écho des obédiences
Et demain ? au midi de la pensée et de l’action
La sexualité dans tous des états
L’épreuve au regard du religieux et du philosophe
Pour conclure nous sommes tous en demande d’accessibilité

Biographie

Francine et Jean Moreau sont tous deux Francs-Maçons, parents d’un enfant autiste. La première fut infirmière puis correctrice d’imprimerie, responsable d’un Conseil de parents d’élèves, conseillère municipale. Aujourd’hui elle est Déléguée départementale de l’Éducation nationale.
Le second est professeur, auteur d’essais sur les problèmes sociaux et culturels de notre temps. Ancien administrateur d’une Maison d’Accueil Spécialisée, coordinateur du numéro 146 d’Humanisme (1982) consacré au handicap, il fut en 1985 Secrétaire départemental de l’APAJH 94. Membre du Comité Laïcité-Intégration jusqu’en 2008, il occupe diverses responsabilités au sein d’associations laïques oeuvrant contre toutes les formes d’exclusion.